En architecture, la terrasse est essentiellement la partie extérieure de la maison, aménagée pour profiter au mieux de l’environnement. Monument d’agrément, elle constitue une valeur ajoutée lors de la valorisation de l’édifice. Le plus souvent les terrasses sont construites au niveau du rez-de-chaussée des maisons. Elles peuvent cependant être aussi observées au niveau de chaque étage, même si leur construction exige d’autres considérations pour éviter des déformations futures des bâtiments. Par définition, la terrasse est exposée aux aléas climatiques et environnementaux en général : la pluie, la neige, la poussière etc. Il lui est donc plus aisé de se salir, de noircir et donc de se dégrader. Il est donc important d’entretenir le plus fréquemment possible la terrasse afin d’en préserver la beauté.

Les prémices

Avant de procéder au nettoyage proprement dit d’une terrasse, il faut prendre certaines dispositions : dans un premier temps connaitre la matière de la terrasse et dans un deuxième temps la vider et prendre soin de la verdure.

Les types de terrasses

La terrasse peut être construite en différentes matière : le bois, la pierre, la terre cuite et le béton.

  • la terrasse en bois est le plus souvent exécutée en bois exotique (teck, bambou et bien d’autres). Ces matières sont sujettes aux parasites et très susceptibles à la pluie. Les terrasses en bois modernes sont faites avec un bois travaillé de manière à être plus résistant aux divers insectes.
  • la terrasse en pierre est souvent en pavée ou alors monté avec des dalles. Les pierres les plus communes sont le grès, le marbre, le granit, l’ardoise. Dans cette catégorie, nous ajouterons les terrasses en carrelage qui eux peuvent être en cérame ou en pierre naturelle ou reconstituée.
  • la terrasse en terre cuite est antidérapante. Très bonne pour conserver la chaleur environnante, elles sont très peu susceptibles aux intempéries.
  • la terrasse en béton est le plus souvent faite en béton décoratif ; elle fait partie des terrasse les plus résistantes et les plus abordables.

Que faire avant le nettoyage ?

Quel que soit le type de terrasse, elle est souvent agrémentée par des meubles et de la verdure. Avant de la nettoyer, il faut débarrasser toute la terrasse de son meuble. Elle doit être ensuite balayée pour être débarrassée de tout déchet et de la poussière. Le jardin, le gazon ou la haie, devra être désherbée. Si les mauvaises herbes peuvent être enlevées à la main, il est possible d’avoir recours à du désherbant (biologique de préférence, il peut être pris en pharmacie ou dans les grandes surfaces), ou à une recette maison : il suffit de vaporiser du vinaigre blanc sur les mauvaises herbes ; cette tâche est plus efficace lorsqu’elle est reprise quotidiennement.

Nettoyer une terrasse en bois

Pour un nettoyage régulier de la terrasse en bois, il faut se munir d’un balai-brosse pour frotter les planches, d’un seau, et d’une serpillière propre. Il faudrait par ailleurs prendre soin de faire usage de produits qui ne soit pas nocifs pour la végétation en général. Vous pouvez ainsi utiliser :

  • le bicarbonate de soude : prendre quatre cuillères à soupe bien pleines de bicarbonate pour un litre d’eau. Imbiber le balai brosse de la solution pour frotter et rincer à l’eau ;
  • le savon noir : mélanger quatre cuillères à soupe de savon noir dans 10 litres d’eau. S’en servir avec le balai-brosse avant de rincer le sol à plusieurs reprises ;
  • l’acide citrique : efficace contre la mousse; mélanger trois cuillères à soupe dans un demi-litre d’eau et suivre le même processus.

Bien que le vinaigre blanc, blanchit le bois, il est possible d’en ajouter quelques cuillères à la solution de nettoyage afin de lutter contre les insectes et autres parasites. Lors du frottage, il est important de toujours suivre le sens des fibres du bois. Par ailleurs, une fois le rinçage achevé, il faut faire un nettoyage au chiffon sec afin d’éviter toute stagnation de l’eau. Enfin, laisser sécher. Une fois le nettoyage terminé, appliquer un dégriseur et un saturateur pour lutter contre les effets de l’eau et des rayons solaires.

Nettoyer une terrasse en carrelage ou en pierre

Pour nettoyer une terrasse en carrelage ou en pierre il faut se munir des mêmes instruments que dans le cas précédent. Les méthodes de nettoyages sont les suivants :

  • le savon noir : verser quatre cuillères à soupe de savon noir dans un litre d’eau chaude ; remuer et frotter le carrelage avec le balai-brosse préalablement imbibé. Rincer abondamment et sécher ;
  • le vinaigre blanc : combiné au savon noir il fera des merveilles. Mélanger quatre cuillères à soupe de savon noir avec un verre plein de vinaigre blanc, le tout dans un litre d’eau chaude. Verser l’ensemble à même le sol, laisser reposer pendant une quinzaine de minutes et frotter au balai-brosse. Rincer et sécher ;
  • le bicarbonate de soude : il sera utilisé selon la même procédure que le vinaigre blanc. Notons toutefois qu’il est possible de combiner le vinaigre blanc et le bicarbonate dans une même solution pour un effet plus probant. Il faudra alors prendre une demi-tasse de chaque produit.

Pour le rinçage l’eau contiendra toujours une tasse de vinaigre blanc. Après le nettoyage proprement dit du carreau ou de la pierre, il faut s’attaquer aux joints. Véritables attracteurs de saletés, il suffit de vaporiser les joints avec une solution de vinaigre blanc de 8 à 12% (30 centilitres) mélangé avec le jus d’un gros citron, un peu de lessive vaisselle, et de l’eau chaude (30 centilitres). Attendre une quinzaine de minutes et frotter à la brosse dentifrice avant de rincer abondamment à l’eau claire. Laisser sécher et appliquer un antitache ou du vernis neutre.

Nettoyer une terrasse en terre cuite

La terre cuite est une matière poreuse qui nécessite un nettoyage en profondeur. Il faudra se munir d’un balai-brosse ou d’une brosse dure et d’un seau. Les solutions de nettoyage auront comme base :

  • le bicarbonate de soude : mélanger un grand verre de soude dans un litre d’eau chaude. Frotter à l’aide du balai-brosse imbibé, rincer et laisser sécher ;
  • le jus de citron : idéal pour les tâches persistantes, son utilisation suit le même procédé que pour le bicarbonate ;
  • les cristaux de soude : mélanger une cuillère de cristaux dans un litre d’eau tiède. Frotter le sol avec une brosse dure et la solution ; ensuite rincer abondamment et laisser sécher.

Nettoyer une terrasse en béton

Pour la terrasse en béton, il faut utiliser le bicarbonate de soude, les cristaux de soude, le savon noir et le jus de citron en suivant les procédures citées ci-dessus. Avec le béton, il ne faut jamais utiliser du vinaigre blanc vu que ce dernier occasionne des tâches sur ce matériau. En dehors de ces produits il est possible de faire usage de :

  • cendre de bois : utile contre la mousse, elle sera versée sur toute la surface de la terrasse. Après une attente de quatre jours au maximum, le tout sera enlevé grâce à un balai à poils durs.
  • liquide de vaisselle : il fera partir les tâches grasses. Appliquer, attendre quelques minutes, frotter avec de l’huile de coude et rincer à l’eau chaude et le tour est joué.

Bien qu’il soit toujours possible d’utiliser la javel ou un nettoyeur haute pression pour mettre à neuf sa terrasse, nous ne les recommandons pas car leur utilisation fragilise à long terme la matière de construction de la terrasse. Eviter aussi l’utilisation des brosses métalliques pour ne pas endommager la terrasse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.