L’habitacle de la voiture est un espace qui doit être maintenu propre. Cela y va du confort du propriétaire ou du conducteur du véhicule et des passagers qui y transitent. Ce confort passe entre autres par l’entretien qui est fait des sièges du véhicule ; un entretien régulier et professionnel qui n’implique pas forcément une dimension professionnelle du métier mais des connaissances sures en matière de nettoyage des sièges de voiture.

Les sièges auto, différentes matières !

Des voitures familiales aux voitures haut de gamme en passant par les voitures de sport, les sièges auto sont fondamentalement fabriqués en tissu ou en cuir.

Pourquoi nettoyer les sièges de son véhicule ?

Comme on vit chez soi, on vit dans son véhicule. Alors, une tâche incrustée dans le siège de son auto est vite survenue et devient banal. Il peut s’agir d’une tâche de boue, de café ou de boisson, d’urine, de vomi, de sang, de graisse de moteur ou d’huile alimentaire, des miettes de nourritures, des poils d’animaux, etc. Pourtant, il va falloir nettoyer pour ne pas qu’une superposition de tâches et de crasse rendent le véhicule invivable et inconfortable. 

Tout pour nettoyer des sièges de voiture en tissu

Pour un nettoyage efficient des sièges en tissu d’une voiture, l’usage de trois produits au choix est recommandé : les cristaux de soude, l’ammoniaque, le vinaigre blanc.

Les cristaux de soude :

Il s’agit d’un produit très irritant. Son utilisation requiert le port de gants en plastique.  Ils jouent essentiellement un rôle de de nettoyeur et de désinfectant.

Comment l’utiliser ?

Faire un mélange d’eau et de cristaux de soude. La solution est composée avec 1 litre d’eau pour une tasse de cristaux. Après l’obtention d’une solution homogène, vous pouvez y imbiber  une éponge. Frottez ensuite les sièges et surtout les taches. Une fois débarrassé des taches, vous devez les rincer avec un tissu humide et les sécher avec un sèche-cheveux  ou une serviette éponge par exemple  

L’ammoniaque :

C’est un produit très irritant recommandé pour le nettoyage des tissus de véhicule. Pour éviter toute intoxication, il est préférable de prendre des précautions d’usage telles que le port de gants en plastique, de cache-nez, l’ouverture des portes du véhicule, etc.

Comment l’utiliser ?

Faire une solution homogène  d’eau et  d’ammoniaque. Nettoyer les sièges puis frotter fortement les parties tachetées avec une éponge imbibée de la solution. Vient ensuite l’étape du rinçage  avec un tissu humide et enfin du séchage avec un sèche-cheveux par exemple.

Le vinaigre blanc :

Il constitue l’ingrédient majeur de plusieurs recettes fait-maison. C’est un produit bio, non irritant, non toxique et inodore dont on recommande aussi l’utilisation pour le nettoyage de l’intérieur d’un véhicule en général et des sièges en particulier.

Comment l’utiliser ?

Il faudra d’abord se munir d’une bassine, de 500 ml de vinaigre blanc, de 200 ml d’eau tiède et de 2 cuillères à soupe de liquide vaisselle. Vous faites de ces ingrédients une solution homogène dans la bassine, vous imbibez l’éponge de cette solution puis vous frottez les sièges en insistant sur les taches jusqu’à disparition totale. Enfin, vous rincez et vous séchez avec une serviette éponge ou un sèche-cheveux.  

Pour finir, nous retiendrons que pour nettoyer les sièges de voitures fabriqués en tissu, il vous faudra vous procurer les accessoires suivants : une éponge, des gants en plastique, des cristaux de soude, de l’eau chaude, du liquide vaisselle​, une bassine, une serviette de l’ammoniaque, du vinaigre blanc, etc.

Tout pour l’entretien de vos sièges en cuir

La meilleure manière d’entretenir les sièges en cuir de son véhicule est de les dépoussiérer et de les nettoyer  à l’aide d’un  chiffon imbibé dans de l’eau sur une base hebdomadaire par exemple. Cette fréquence aura tendance à vous simplifier les séances de nettoyage de l’intérieur de la voiture. Ces séances seront donc moins chronophages et moins coûteuses financières.

Lorsque vous ne disposez pas d’assez de temps pour un nettoyage hebdomadaire des sièges de votre véhicule, vous pouvez le faire sur une base trimestrielle. Lorsque vous avez choisi cette fréquence de nettoyage, les spécialistes vous recommandent beaucoup plus de nourrir et de lustrer vos sièges. Pour cela, vous avez une gamme variée de produits haut de gamme et bon marché ou de solutions alternatives que vous appliquez en massant le cuir des sièges.

Quelques produits recommandés :

Beaucoup de propriétaires de véhicules utilisent du lait pour bébés. D’autres préfèrent  des lingettes hydratantes, ou de la crème de soin pour nourrir les cuirs des sièges de leurs voitures. Pour certaines gammes de voitures, le manuel d’utilisation indique la gamme de produit devant être utilisée pour le traitement des sièges en cuir.

Quelques précautions d’usage !

La toute première précaution à prendre est de s’assurer qu’il n’existe pas des craquelures, des trous dans le cuir des sièges ou que les sièges de votre véhicule ne sont pas abîmés. De l’eau entrant par ces trous pourrait endommager définitivement ou à court terme les sièges du véhicule.

Nettoyons et rénovons les sièges en cuir de votre voiture.

1.)  Dépoussiérez avec délicatesse les sièges à l’aide d’un aspirateur

2.)  Nettoyez la saleté et les taches à l’aide d’un chiffon de préférence en microfibre  ou d’une brosse à poils souples imbibé d’un nettoyant doux que vous pouvez acquérir dans le commerce ou préparer vous-même.  

3.)   Rénovons lorsque les sièges perdent de leur éclat. Un rénovateur à base d’eau et au pH neutre est  la solution adaptée au cuir. L’application du rénovateur  se fait en enduisant le cuir des sièges à l’aide d’une éponge douce. Vous pouvez lustrer vos sièges  après toute une nuit. Vos sièges en cuir retrouveront leur éclat d’antan.

Bon à savoir !

Au-delà des nettoyages spécifiques qui sont appliqués aux sièges en cuir ou en tissu, certaines taches nécessitent un tout autre traitement. 

Une tache de sang pouvant être un élément étranger très dérangeant pour le passager d’un véhicule, il serait utile, lorsque le sang est encore humide, de mélanger un peu d’eau avec de la farine puis de passer l’éponge sur le siège. La solution de l’ammoniaque diluée dans de l’eau est le mélange tout indiqué lorsque le sang est sec. Dans les deux cas, il faut Laisser sécher et ensuite épousseter le siège.

Les taches de boues très salissantes ternissent rapidement la clarté du siège d’un véhicule. Surtout pas de panique ! Il faille donc, lorsque les sièges de votre voiture en sont encombrés, patienter afin que  les taches sur les sièges sèchent. Il faudra ensuite faire juste une solution d’eau savonneuse ou de vinaigre blanc et frotter jusqu’à ce que la tâche ne disparaisse.

Les taches d’huiles alimentaires ou de graisses incrustées dans les sièges d’un véhicule peuvent s’avérer teigneuses et difficiles à enlever. Alors, pour les faire disparaître, il vous faut un aspirateur à eau et une solution d’eau et de détergent. La méthode de nettoyage étant toute simple : mouiller le siège puis aspirer l’eau. Il faudra répéter jusqu’à totale satisfaction.

Que faire pour les taches d’encre ou de vomi ?  Pour les premières, il faudra mélanger de l’eau et de l’alcool à volumes égales et frotter le siège avec le mélange. De l’ammoniaque ou de l’eau gazeuse d’une certaine marque peuvent aider à décoller les traces de vomi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.