L’évolution de la technologie a permis d’alléger les contraintes de certaines tâches ménagères comme la lessive (grâce aux machines à laver), la vaisselle (grâce au lave-vaisselle) … Mais ce n’est pas le cas du repassage. Certes, il existe de meilleurs fers à repasser et des planches plus ergonomiques, mais la majeure partie du travail se fait toujours à la main. Cela reste donc une tâche harassante quand on ne sait pas s’y prendre. Quelques astuces de repassage vous permettront de maîtriser l’art du repassage à la perfection.

Comment faire son repassage ?

Repasser n’est pas aussi compliquée que la plupart des gens le pensent. Il suffit de bien s’organiser et de maîtriser les bases. Elles se divisent généralement en trois grandes parties se décomposant chacune en des étapes bien précises.

Repasser en tenant compte du tissu

  • Le matériel : le premier geste à avoir quand vous êtes prêt pour repasser, est de réunir le matériel dont vous aurez besoin. Il vous faudra un fer à repasser bien évidemment, puisque c’est l’élément principal et une planche à repasser. A défaut d’une planche conventionnelle, vous pouvez utiliser toute surface plane à votre disposition. Le but est que vous soyez capable de passer le fer sur cette surface, sans créer de nouveaux plis. Il vous faudra également d’un peu d’eau dans un récipient et un tissu propre pour protéger les vêtements fragiles.
  • Le tri du linge : cette étape fait économiser beaucoup de temps et empêche la destruction de vos vêtements. Chaque type de tissu nécessite une technique particulière. L’idéal serait de démarrer avec les matériaux qui ne supportent pas les températures hautes. La laine et la soie par exemple n’admettent que les températures basses. Le polyester se repasse à température moyenne tandis que le coton nécessite une température haute.
  • Le fer à repasser : après l’avoir branché, il faut vérifier s’il est à bonne température et prêt à l’utilisation. Tous les fers ne sont pas pareils. Certains disposent d’une fonction thermostats, d’autres non. Si vous ne vous retrouvez pas, référez-vous à la notice d’utilisation.
  • L’utilisation du tissu de protection : il faudra légèrement humidifier le tissu. Vous devez ensuite le mettre entre tous vos vêtements en laine ou dentelle. Si vous posez le fer chaud directement sur ces matériaux, vous risquez de les endommager.
  • Précautions particulières : il y a certains tissus comme le coton et le polyester qui nécessitent d’être un peu humidifié avant le repassage. C’est la raison pour laquelle certains fers sont équipés d’un système pour asperger les vêtements d’eau. En outre, les vêtements en lin, rayonne, soie satin et velours côtelé doivent être retournés avant repassage afin d’éviter de les abîmer définitivement.

Repasser en fonction du type de vêtement

  • Le pantalon : il se repasse suivant une procédure spéciale. Il faut commencer en le retournant pour repasser les poches. S’il en est dépourvu, vous pouvez y aller directement. Faites cependant attention à ne pas mettre trop de pression au niveau des poches pour éviter les plis indésirables. Après avoir repassé la taille, le pantalon en deux, en superposant les deux jambes. À partir de là, la tâche est simple, vous soulevez une jambe pour repasser l’intérieur de l’autre et vice versa.
  • La chemise : pour ce type de vêtement, il faut toujours démarrer par le col. Étalez le col et repassez l’intérieur, c’est-à-dire la partie qui n’est pas en contact avec votre peau quand vous portez votre chemise. Ensuite, reprenez l’exercice de l’autre côté. La prochaine étape se focalise sur les épaules. Il faut accrocher la chemise autour du bord de la planche à repasser afin de pouvoir repasser les épaules et le dos. Quant aux manches, elles doivent être repassées des poignets à l’épaule.
  • Jupe et robe : La particularité de cette catégorie de vêtements réside dans la nécessité de les repasser du bas vers le haut. Si votre robe dispose d’un col ou de manches, il faudra utiliser les directives qui s’appliquent à une chemise. Lorsque la robe ou la jupe porte des boutons, le fer est passé tout autour pour éviter de les casser. S’il y a des décorations sur l’un ou l’autre de ces vêtements, il faudra les retourner pour les repasser, l’objectif étant d’éviter de les aplatir.

La sécurité

On n’a pas souvent une connaissance exacte des risques encourus lors d’un repassage. Il est donc recommandé de prendre diverses précautions pour éviter des événements fâcheux.

  • Étant donné que cet appareil est constamment chaud lors de son utilisation, il est primordial de le garder hors de la portée des enfants. Il est capable d’infliger des blessures très graves aux enfants et même aux adultes. Ne jamais demandez à un enfant de faire le repassage. 
  • Le fer à repasser est un appareil qui peut causer des incendies s’il n’est pas proprement refroidi après utilisation. Il est donc recommandé d’attendre un minimum de 10 minutes après l’avoir mis hors tension, avant de le ranger. Toutefois, son rangement doit suivre certaines normes. Le poser de préférence sur son pied et si possible veiller à ce que la semelle ne touche aucun autre corps étranger (bois, contreplaqué, rideau ou autres).
  • Lors de l’achat de votre fer, optez pour un modèle à extinction automatique ou un modèle sans fil. Ils vous permettent d’éviter des accidents indésirables comme les brûlures après vous être pris les pieds dans le fil.
  • Évitez de poser le fer à repasser sur le plat quand il est en marche. Il faut le poser à la verticale. Traitez immédiatement toutes les brûlures possibles. Allez voir un médecin si la taille de la brûlure est plus grosse qu’une pièce.

Faire son repassage n’est pas aussi complexe qu’on pourrait à priori le croire. Il vous faut juste suivre les quelques règles de base pour ne pas abîmer vos vêtements, subir de brûlures ou pire créer un incendie. Chaque matière et catégorie vestimentaire nécessite une technique et des précautions propres à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.